Blues du dimanche soir : comment en venir à bout ?

L’astuce anti-dep’ : attention aux idées reçues, ce syndrome ne touche pas uniquement ceux qui ne veulent pas retourner à l’école puis, plus tard, au bureau, et ne veut pas dire qu’on ne s’y plait pas. « On peut avoir le blues depuis tout petit mais le voir disparaître à l’âge adulte, explique Florian Ferreri. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *